Conseils pour progresser au bowling

Une personne a du mal à projeter sa boule de bowling, trop souvent forcée vers l'intérieur de la cible visée. Il y a deux raisons majeures pour arracher la boule: timing pauvre ou un balancier musclé/controlé.

Quand un bowler a un timing en retard (quand le corps arrive à la ligne de faute avant le balancier), il y a une tendance à arracher la boule au moment du lacher du à l'équilibre excessif du corps à la ligne de faute. Le bas du corps est bloqué en position à la ligne de faute, mais le haut du corps veut rattraper.

L'importance du timing 

Ironiquement, un timing en avance peut aussi causer une perte de projection vers l'exterieur de la cible. Avec un timing en avance, le balancier arrive à la ligne de faute avant le corps, créant une perte d'équilibre, et cela a aussi l'effet de fermer les épaules prématurement pour changer l'angle du lâcher voulu. Un timing constant est le facteur majeur pour être capable de lâcher la boule régulièrement.

L'autre facteur concerné dans la tendance à arracher la boule vers l'intérieur de la cible est le trop-commun balancier musclé.

Du haut du backswing jusqu'au point de lacher, la plupart des bowlers deviennent anxieux à propos d'enlever la boule de la main. Nous voulons aider la boule en accelérant trop tôt dans le ***downswing. Le résultat est que les muscles de la poitrine ***kick in. 

La position du corps au bowling 

Les muscles tendus de la poitrine sont responsables de la rotation vers l'intérieur de l'articulation de l'épaule et de l'aide" donné à la boule. Quand l'épaule est tirée vers l'intérieur, le balancier l'est aussi. Au moment du lâcher de la boule, votre bras est déjà dirigé vers l'intérieur de la cible que vous essayer d'avoir.

Pour projeter la boule avec précision sur la cible, l'accélération idéale est donné par la main, pas le bras. Garder la position du poignet stable et les doigts fermés dans la boule. Vous voulez diriger la boule vers l'avant par un mouvement fluide au moment ou le pouce sort de la boule, au point du lâcher, et non un peu plus tôt. 

Ce point d'accelération critique se produit quand les jambes sont en bonne position et est executé avec un accompagnement solide quand votre bras et complétement tendu vers l'avant, vers votre cible. A ce point, l'énergie générée produit de la puissance ainsi que de la précision et, dans le cas de Brundige, une projection en ligne avec la cible.

Pour projeter la boule avec précision, il faut se rappeler de garder l'épaule relaxée, de garder le balancier en ligne et d'attendre le point de lâcher pour accelérer le balancier avec agressivité.

Avec un bon timing, la poche est à vous avec une bonne bande de roulement et suffisamment de puissance pour éliminer les 10 quilles aussi. Le processus d'arracher la boule commence quand les muscles de la poitrine sont tendus.

Ne pas forcer la boule 

Trop utiliser les muscles est une cause commune de "forcer la boule" vers l'intérieur de votre cible.Cela commence souvent dans le downswing, quand vous décidez, non volontairement, d'"aider" la boule. Les muscles de votre buste se contractent en premier vous forçant à fermer votre épaule. En même temps que votre épaule est tirée vers l'intérieur l'est votre balancier.